Le brûlage des déchets verts, un fléau pour la qualité de l’air

Nous publions ici l’enquête menée par Reporterre ainsi que nos articles traitant de la pollution de l’air résultant des différentes pratiques de brûlage. Notre département en est malheureusement un sinistre exemple alors que des solutions alternatives existent et qu’elles permettraient d’éviter de nombreux décès chaque année.

Reporterre: Si brûler tontes de gazons, pailles, branches et feuilles mortes peut paraître bénin, les fumées de ces déchets verts qui se combinent avec celles issues d’autres sources de pollution, constituent un cocktail toxique pour les poumons. Un phénomène encore pris à la légère par les autorités… La suite de l’enquête

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code